18 mars 2021

Tailler un grand carreau à blocs

Tailler un grand carreau à blocs

Auteur : Christelle  /  Catégories : Dentelle aux fuseaux, Projet Ginkgo  /  Votes :
Aucun
  /  Nombre de vues (72)      Commentaire(s) (0)
J'avais bobiné la plupart des fuseaux - environ 200 - et je m'apprêtais à commencer le montage lorsque j'ai réalisé que je n'avais pas de carreau aux dimensions appropriées pour un ouvrage de cette taille !
Plus exactement, pas pour travailler à l'aise, Annick m’ayant judicieusement fait remarquer qu'au vu du temps que j'allais passer dessus, ce serait quand même plus confortable que les fuseaux ne tombe pas sans arrêt en dehors du carreau !

Me voilà donc partie dans la fabrication d'un carreau. Un carreau à plat et à blocs.
A plat, parce que j'ai l'habitude de travailler à plat et que la technique sera déjà un challenge suffisant pour cette étole sans en rajouter ;)
A blocs pour pouvoir déplacer mon piqué au fur et à mesure de l'avancement de la dentelle.
J'ai déjà un carreau de ce type, avec des petits blocs de 15 x 15cm et de 90cm de coté au total.
Le hic c'est que 90, c'est un peu court pour que les fuseaux mis au garage sur le côté restent sagement à leur place. Et surtout, 15cm de bloc... Je vais passer mon temps à les bouger !

Les blocs seront taillés dans une plaque de polystyrène extrudé (et non pas expansé) de 120 x 60cm, ces plaques que l'on trouve au rayon isolation des magasins de bricolage.
Elles existent en plusieurs épaisseurs : celles de 3cm conviennent très bien.
Dans une telle plaque je vais pouvoir tailler des blocs confortables qui pourront s'assembler en fonction de mes différents projets... Petits, grands, voir même plus grands... Je me décide pour du 20 x 40cm pour les blocs centraux, ce qui me permettra effectivement de travailler un bon moment avant d'avoir à les déplacer sans aller chercher trop loin devant moi la première épingle (ouille les épaules sinon !)
Cela me laisse la place de tailler des blocs plus petits qui combleront les angles restant.
Une fois le plan tracé sur la plaque, je passe à la découpe. Le polystyrène expansé se découpe facilement avec un (très) grand couteau par exemple.Bon d'accord, c'est tout ce que j'avais sous la main ce jour-là !
Je prends aussi la peine de casser les angles de 4 blocs, 2 petits et 2 grands pour éviter que la pointe me gêne lorsque j'aurais à tourner le carreau.

Puis je passe à l'habillage. Pour cela, je suis allée sonder mon stock de veilles chemises. Vous savez les chemises de monsieur (oui elles sont plus grandes que les miennes !) trop justes ou trop défraichies pour être portées mais pas assez usées pour être jetées... Celles dont l'étoffe est toute douce d'avoir été lavée et relavée...
J'en trouve trois dans des tons neutres. Ha oui, il faut que je vous dise... Mes yeux ne sont pas du tout fans des carreaux à motifs marqués ou à couleurs tranchées : cela les fatigue énormément !
Dos et demi-devants pour les grands blocs, manches pour les petits : quelques coups de ciseaux plus tard les trois chemises sont désossées !
Il ne me reste plus qu'à couper les plaques de feutre (ou feutrine épaisse) dont je couvrirai chaque bloc avant de l'habiller. On peut très bien se passer de cette feutrine mais il faut avouer qu'elle adoucit quand même considérablement le bruit des fuseaux qui virevoltent.

Une fois simplement posé sur le bloc, je tends bien le tissu par dessus, je retourne l'ensemble et je maintiens l'habillage à grands points de couture transversaux, un peu comme pour tendre une toile sur un cadre.
Maintenant que tous mes blocs sont habillés, je n'ai plus qu'à composer mon 'tangram'. Mon idée avec ce carreau était de pouvoir m'en resservir sans pour autant avoir une dimension fixe, et je n'ai pas la place de stocker un plateau pour chaque projet de taille différente.
J'ai alors taillé une grande plaque de carton (genre carton plume de 5mm) et juste posé dessus ma composition de blocs.
Pour les maintenir bien serré tous ensemble, j'ai simplement utilisé un gros grain épinglé tout autour de la composition. Lorsque j'aurais besoin de déplacer un bloc central il me suffira de dépingler le blocs concernés. Ainsi je pourrais réutiliser les blocs dans toutes les configurations sans avoir besoin de plateau fixe :)

Voilà, c'est fois on y est, je vais pour voir démarrer !
Rendez-vous au prochain épisode pour le lancement du projet ;)

Galerie photos

en boutique voir le piqué

Laisser un commentaire

Nom :
Email :
Commentaire :
Ajouter un commentaire

Académie - Les masterclass

«décembre 2021»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
3456789